S’inscrire à la Newsletter hebdomadaire !

Utiliser le pouvoir de l’énergie féminine noire pour devenir une Femme Fatale & obtenir ce que l’on veut des hommes.

Comprendre les pépites & les limites de ce concept, l’appliquer, sans tomber dans une crise d’ego fragilisant toute relation.

Qu’est-ce que la Dark Feminine Energy & comment l’utiliser à bon escient pour obtenir les relations amoureuses recherchées avec les hommes ? 

La Dark Feminine Energy ou « énergie féminine noire » ou sombre, est un concept issu des réseaux sociaux (il est assez nouveau & a émergé au cours des 5 dernières années) pour désigner l’attitude que les femmes devraient utiliser pour manipuler & séduire les hommes.

C’est un concept très en vogue venu des coachs en séduction célèbres de TikTok ou Instagram qui mettent en avant des valeurs très individualistes telles que l’égoïsme, la séduction, la manipulation, la puissance personnelle, le pouvoir, la fierté, l’affirmation de soi ou encore l’utilisation de sa beauté physique pour attirer & contrôler les hommes.

Ces coachs en séduction mettent en avant par leur conseil l’idée selon laquelle en comprenant la psychologie masculine & les besoins de ces derniers, les femmes pourraient les manipuler pour pouvoir les dominer & enfin prendre le pouvoir sur les relations hommes-femmes plutôt que de les subir.

Le problème, c’est que les conseils prodigués pour prendre le pouvoir sur les hommes (ce qui par ailleurs, valorise la dominance, la confrontation, la séparation & la lutte de pouvoir entre les 2 sexes plutôt que l’harmonie, la compréhension & l’unité), sont des conseils anti-féministes puisquils mettent les femmes dans des cases : elles doivent être parfaites (belles physiquement, toujours bien habillée, apprêtée), elles doivent cacher leurs sentiments & mettre un masque pour séduire les hommes, les laisser croire qu’ils ont raison & ne jamais payer le restaurant car c’est le rôle de l’homme de répondre à leurs besoins primaires de sécurité… Blablabla.

Des discours primaires & liberticides pour tout ce que peut être une femme & la manière dont elle pourrait aimer évoluer & que l’on retrouve chez des personnes aux idées très radicales & arrêtées (je pense par exemple à AlexHitchens & Thaïs d’Escufon).

Plusieurs articles & analystes sociaux en parlent, notamment sur ce site.

Pour être très honnête avec vous, je suis mitigée sur l’écologie de ce concept pour des relations… qui durent dans le temps.

Quand j’ai commencé à travailler sur moi & sur ma dépendance aux hommes il y a plusieurs années après ma dernière rupture amoureuse (juste avant de lancer S’aimer +), ce concept & cette attitude m’ont beaucoup aidé.

Ces conseils m’ont d’abord aidé car la base de ces conseils est faite d’une énergie d’empouvoirement féminin, d’amour-propre & de valorisation personnelle dont les femmes ayant été victimes ou soumises dans leurs relations ont besoin pour se sentir capables d’évoluer & de ne plus attirer des hommes toxiques.

Cette « vague d’amour-propre » nous renarcissise & nous donne une sensation de valeur unique, d’une dignité indétrônable que l’on devrait protéger & sacraliser coûte que coûte (surtout par rapport à ce que l’on a pu faire dans le passé en acceptant des comportements inacceptables).

Ils répondent donc dans un 1er temps à un besoin de réappropriation de notre valeur personnelle, un besoin de « fermer les barrières » et les limites trop souvent laissées ouvertes pour des personnes qui en ont abusées & cette fermeture nous donne une sensation de contrôle & de puissance sur nous-mêmes qui est utile (encore une fois), pour des femmes ayant manqué d’estime personnelle.

Et je trouve cela complètement normal au début d’une transformation personnelle de passer par une phase d’egotrip qui nous rebooste, qui nous aide à glow up & à reconnaître notre valeur. 

C’est également une attitude (& une manière de manipuler les hommes, disons-le clairement) qui est très efficace. 

Une femme jeune, belle, qui a confiance en elle & qui sait où elle va, qui avance sans se retourner & ose affirmer aux hommes ce qu’elle désire & renoncer à moins que cela, c’est psychologiquement très puissant & toute personne (pas que les hommes d’ailleurs, nous aussi les femmes nous y sommes vulnérables) sensible à votre charme sera beaucoup + réceptive à une énergie mettant en avant son indépendance & sa confiance en soi.

Je trouve qu’il y a de très bons aspects à cette attitude.

D’ailleurs, je pense que l’amour de soi part de cette énergie. 

Je vous en parle dans chacune de mes vidéos, la base de l’amour de soi ainsi que de toute relation amoureuse saine, c’est d’être sécurisée émotionnellement, c’est-à-dire d’être en paix avec soi pour ne pas être en demande dans la relation, pur e pas être « obsédée » par l’être aimé & que la rencontre d’un homme ne devienne pas un enjeu vital dans votre vie.

En ce qui concerne la manipulation que cette énergie représente… 

Le problème, c’est que ce concept est souvent mal utilisé & que ses techniques, quand elles sont utilisées à mauvais escient, d’une manière trop extrême parce que les femmes qui le font manque de confiance en elle, cela fragilise leurs relations & les hommes les prennent pour des petites ados immatures plutôt que comme des femmes fatales.

C’est toujours la même chose. 

C’est comme les hommes évitants qui sont incapables d’être dans une relation saine car ils n’ont pas traité leurs blessures. 

Comme les femmes jalouses folles à lier qui quand elles entrent dans une relation ont l’impression de perdre une partie d’elles-mêmes à tel point qu’elles ont l’impression de tout contrôler. 

Là, le risque, c’est de mal utiliser cette énergie & de la faire se retourner contre vous. 

Si elle est mal utilisée, l’Énergie Féminine Noire ne va faire que pointer vos blessures dans la relation ET ENCORE PLUS mettre vos couples en échec si vous n’avez aucun équilibre. 

Pourquoi ? Parce que quand on a peur de ne pas obtenir le #princesstreatment ou qu’on est tellement insécures qu’on ne peut se satisfaire de rien & ne pas voir la VALEUR & l’Amour Véritable dans notre vie, on n’en demande toujours + & on adopte une énergie TOXIQUE face à notre partenaire.

Exemple :

  • Partir du principe que si on « donne » son corps trop vite, on va perdre sa valeur.
  • Partir du principe que l’homme doit tout nous payer (ce concept joue énormément sur la valeur de l’argent & donne toute la responsabilité financière à l’homme ce qui au-delà de mettre en avant les fantasmes de l’ego chez les femmes, donne en parallèle énormément de pouvoir à l’homme sur la femme puisqu’elle ne prend plus rien en charge & dépend totalement de lui) : le restaurant, le loyer, les vacances, l’hôtel, les habits de luxe.
  • Partir du principe que la femme a toujours raison sur l’homme puisqu’elle est une femme & que même si l’homme ne veut pas agir comme elle l’entend, elle va user de techniques de manipulation comme le chantage ou le mensonge pour le faire aller dans le sens qu’elle souhaite lui faire prendre.
  • Partir du principe que « pour être une femme fatale », il faut être froide, distante, calculatrice, qu’il ne faut pas donner son amour à un homme sous peine de dépendance : les choses ne sont pas aussi radicales que cela. Ce n’est pas parce qu’on aime un homme qu’on en est dépendante, c’est parce qu’on reste en se sacrifiant qu’on le devient.

Comme je l’ai dit + tôt dans cet article, le problème de ce concept, c’est qu’il est trop radical.

Les choses sont soient noires, soient blanches.

Soit une femme est soumise & stupide, soit elle est fatale & calculatrice.

Soit l’homme paye le restaurant & les vacances, soit on le jette.

Soit on a raison, soit il a tord.

Cela éduque les femmes à penser leurs relations amoureuses comme un jeu d’échec, un combat, une lutte entre 2 forces dont l’une doit réussir à dominer l’Autre.

En fait, elles visent à faire croire aux femmes qu’en devenant les manipulateurES qu’elles ont connu par le passé, elles ne seront plus jamais abusées.

D’un côté, ce n’est pas faux.

Car comme je l’ai dit + tôt, ce concept pousse les femmes à reprendre du pouvoir sur elles-mêmes, à se revaloriser & à poser leurs limites…

Mais ce que ce concept ne dit pas, c’est qu’il crée 3 problèmes majeurs :

  1. Des relations conflictuelles vouées à l’échec : en continuant à dire aux femmes qu’elles doivent « prendre le pouvoir » sur les hommes, les manipuler & les dominer, avoir raison sur eux car ils sont inférieurs à elles en valeur, cela encourage une vision binaire de la relation entre 1 homme & 1 femme & non collective comme le veut la construction d’un couple. Quand ils seront face à des problèmes majeurs dans la relation, le couple sera séparé & si l’homme se rend compte de cette manipulation & qu’il se respecte, il partira.
  2. Une dépendance à une image restrictive de la femme. La femme n’a pas BESOIN d’être parfaite pour être aimée, elle n’a pas BESOIN d’être parfaitement épilée, d’être TOUJOURS bien habillée, d’avoir fait sa skin care pour devenir « that girl » pour avoir de la valeur. Elle n’a pas non plus besoin d’avoir un bodycount restreint ou un contrôle rigide de sa sexualité pour « optimiser » sa valeur car sa valeur ne se résume pas à son utérus ni ENCORE MOINS à sa capacité à « porter des enfants » comme ce mouvement le prétend.
  3. Une dépendance à l’homme par le pouvoir qu’on lui confère (sans répondre aux problèmes de dépendance affective. En encourageant les femmes à attendre des hommes qu’ils leur payent tout, même si elles ont une illusion de contrôle sur la situation, cela confère aux hommes un énorme pouvoir sur les femmes & sur leur liberté de partir de la relation ensuite surtout que ce concept ne propose en aucun cas de travailler sur ses propres blessures émotionnels menant les femmes qui le suivent à chercher le contrôle sur leurs relations.

Ce qu’il faut garder de ce concept :

Selon moi, la seule chose valide à garder de ce concept est l’idée d’empouvoirement que peut avoir une femme à propos d’elle-même : cette idée selon laquelle elle a une valeur propre (sans se baser sur des critères futiles) & que cette valeur, elle a le droit de la faire respecter en posant des limites qui lui conviennent.

Également l’idée selon laquelle quand on entre dans une relation ou quand on rencontre 1 homme, on doit être capable de s’en retirer si la relation ne nous convient pas pour ne pas en dépendre.


Je suis coach dans les relations amoureuses, spécialisée dans l’accompagnement des femmes souffrant de Dépendance Affective (& le renforcement de leur estime d’elles-mêmes) et j’utilise l’hypnose ericksonienne & la programmation neurolinguistique pour aider les personnes à s’épanouir dans leurs liens affectifs.

Clique sur ce lien pour réserver ta 1ère séance de coaching & d’hypnose avec moi.

Cliquez sur ce lien pour prendre contact avec moi par téléphone pour être accompagné.

Cliquez sur ce lien en savoir plus sur mon Coaching S’aimer + pour apprendre à s’aimer et à se libérer de la dépendance amoureuse.

Sur ma chaîne YouTuBe, vous retrouverez des centaines de vidéos sur les relations hommes-femmes et l’estime de soi.

Sur mon compte Instagram @saimerplus, je partage chaque jour des publications pour apprendre à s’aimer & trouver l’amour.

Merci pour votre lecture, Chloé de S’aimer +

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *